Ce que ValBiom peut faire pour vous aider

Une idée ? Un projet ?
ValBiom vous informe et vous accompagne dans la réalisation de votre projet. Quelle technologie choisir ? Quelles étapes suivre ?  De quelles aides bénéficier ? Consultez nos publications sur le sujet pour vous aider.

Des poulets se chauffent au bois

« Notre installation est simple d’entretien et fonctionnelle. J’ai d’ailleurs suggéré à mon fils, à un de mes collègues, et à la commune de Froidchappelle d’investir dans ce type de chauffage. » Gérald Martin

 

L’élevage de poulets est une activité qui requiert beaucoup de chaleur, surtout dans la première phase de croissance des poussins. Dès le premier jour de leur installation dans le poulailler, la température de l’air doit être de 35°C ! Cette température diminuera progressivement pour atteindre les 20°C lorsque les poussins seront devenus des poulets matures. 

Le propriétaire de cet élevage consommait annuellement une grosse quantité de mazout pour chauffer ses bâtiments (26.000 L). En 2013, cet éleveur a donc investi dans une chaudière à plaquettes de bois qui permet de satisfaire aux besoins thermiques des deux poulaillers industriels de 1.200 m² chacun.

Le local de la chaudière jouxte le silo à plaquettes, et tous deux se trouvent intercalés entre les deux bâtiments chauffés, ce qui permet de diminuer au maximum les pertes de chaleur au travers du réseau. La régulation de la chaudière est assurée par un automate qui gère à la fois l’alimentation en combustible, la qualité de la combustion en fonction de la demande en chaleur, le nettoyage des échangeurs de chaleur et l’évacuation des cendres. Un réseau de tuyaux d’une soixantaine de mètres distribue la chaleur aux deux bâtiments, réchauffant l’air grâce à des aérothermes.

Grâce à cet investissement, en plus de réaliser des économies d’argent et de recycler des déchets de bois, notre éleveur évite aussi l’émission nette de 65 t de CO2 et de 120 kg de SO2 par an grâce à l’utilisation d’un combustible renouvelable.

Carte d'identité

  • Chaudière à plaquettes de bois Heizomat 500 kW.
  • Volume du silo : 140 m³.
  • Combustible: 400 m³ apparents de plaquettes par an, ce qui représente 80 t de bois sec.
  • Réseau de chaleur principal: 60 m.
  • Financement: prime régionale « Utilisation Durable de l’Énergie » (UDE) 40 % de l’investissement total.
  • Économies annuelles par rapport au mazout: 11.700 € (calcul basé sur le prix moyen des combustibles sur l’année 2014).
  • Coût total (hors subsides) : 118.000 €
  • Temps de retour simple sur investissement avec prime : 6 ans et 4 mois.